Publié le 21/05/2020 à 06:00 / Béatrice Dupin

Exploitations agricoles fragilisées



Deux dispositifs de soutiens financiers

Les mesures de confinement imposées depuis mars ont engendré pour un grand nombre d'exploitations d'élevage et de ventes directes des pertes significatives de revenu. Il existe deux dispositifs de soutiens financiers. Le premier mis en place par l'Etat est le fonds national de solidarité (volet 1). Les agriculteurs peuvent bénéficier d'une aide défiscalisée de
1 500 euros dès lors que l'entreprise fait moins d'un million d'euros de chiffre d'affaires et un bénéfice annuel imposable inférieur à 60 000 euros ou subit une perte de chiffre d'affaires de plus de 50 % annualisé et comparé à l'exercice antérieur. Les conditions d'éligibilité et la démarche à effectuer sont décrites sur https://www.impots.gouv.fr/portail.
Le volet 2 est mis en œuvre par la Région. Il s'agit d'une aide complémentaire régionale de 2 000 à 5 000 euros. Pour en bénéficier, il faut être éligible au volet 1. Les entreprises doivent remplir les conditions suivantes : employer au moins un salarié en CDI ou en CDD ; se trouver dans l'impossibilité de régler leurs créances à 30 jours ; s'être vues refuser un prêt de trésorerie d'un montant « raisonnable » par leur banque. La déclaration est à faire sur le portail des aides de la Région Aura. 
Pour des informations complémentaires, vous pouvez contacter à la chambre d'agriculture de la Drôme Claire Ducourouble (tél : 06 25 63 58 83).

Mots clés : CHAMBRE D AGRICULTURE DRÔME AIDE COVID-19