Publié le 13/10/2019 à 06:00 / Béatrice Dupin

Fabrication artisanale

Ancien ornithologue, Olivier Lamy s’est tourné vers la fabrication de couteaux artisanaux, une passion qu’il a découverte dès son enfance au sein de la ferme familiale.

Son couteau Ventura, en acier A2 avec trempe cryogénique, a remporté le prix du couteau fixe tactique 2019 lors du salon les Lames d’Oc de Nîmes Marguerittes début juin.

Un autodidacte. A la tête de l'entreprise artisanale Skua Coutellerie depuis début 2018, Olivier Lamy fabrique à la main des modèles originaux de couteaux de cuisine, mais aussi des couteaux destinés aux activités d'extérieurs professionnelles ou de loisir, à savoir l'agriculture, la foresterie, la chasse, la pêche ou encore la randonnée. Né dans une famille d'agriculteurs en Lorraine, le jeune homme a grandi à la campagne. Sa passion de la nature s'est faite donc toute naturellement, comme celle de l'outil qui le suivait partout : son couteau. Olivier passe d'abord son enfance à observer la faune sauvage et les grands espaces. Après avoir décroché un master en biologie de la conservation, il travaille sur des programmes de conservation des espèces protégées au CNRS de Chizé dans les Deux-Sèvres, en tant qu'ornithologue. « L'étude des oiseaux m'a amené à travailler dans différentes régions de France et dans des territoires lointains, tels que les îles Kerguelen et Crozet, connues comme des réserves naturelles nationales des terres australes françaises. »

Passionné par la nature, Olivier Lamy a d’abord été ornithologue et garde des réserves naturelles nationales des terres australes sur les îles Kerguelen et Crozet, avant de revenir à ses premiers amours, la forge et la coutellerie.

Un parcours fait de patience et de passion

A son retour, et après quelques contrats auprès d'associations de protection de la nature et du centre permanent d'initiatives pour l'environnement (CPIE) de la Meuse, Olivier Lamy décide de changer d'orientation. En quête de sédentarité et de concret, il s'installe à Pontaix en 2015 avec l'envie de développer ses connaissances agricoles et de créer sa propre activité. « La Drôme est un pays d'artisanat. C'est l'un des départements où il y a le plus d'artisans couteliers. Pour nous, ce n'est pas qu'un outil. Derrière, se cachent un savoir-faire, une qualité made in France. »
C'est donc à ce moment-là qu'il a choisi de développer son activité coutelière : « Ma passion pour les couteaux ne m'avait jamais quitté. Petit, je faisais de la forge dans le jardin familial, plaisante-t-il. Pour en arriver là, il m'a fallu être patient et passionné. Je suis complètement autodidacte... Comme le dicton le dit si bien : c'est en forgeant qu'on devient forgeron ! »

« J'aime faire des couteaux utiles »

L'atelier Skua Coutellerie est donc né en février 2018, faisant le lien entre ses deux passions. Le skua, oiseau marin que l'on rencontre dans l'océan austral, est devenu l'emblème de ses couteaux.
Pour répondre aux attentes de ses clients, il travaille aussi bien les inox (N690, SHV, Niolox) que les aciers carbones (01, 125SC, A2...) avec pour objectif l'élégance associée aux performances. Cherchant à exploiter au maximum les propriétés de ses aciers, il réalise lui-même ses trempes cryogéniques à l'azote liquide (- 196° C pendant douze à vingt-quatre heures) dans son atelier. « J'aime faire des couteaux utiles, selon l'emploi que mes clients veulent en faire. Les maraîchers et les forestiers souhaitent, par exemple, des couteaux robustes et ergonomiques, qui s'entretiennent facilement, qui ont une bonne tenue de coupe. Il ne faut pas oublier que c'est un outil de travail pour eux. J'ai aussi des demandes particulières et personnalisées, notamment sur la forme et la dimension des manches adaptées à chaque main. » 

Amandine Priolet

Olivier Lamy, coutelier artisanal, crée des couteaux d’exception pour les activités professionnelles d’extérieur et de loisir mais aussi des couteaux de cuisine, de table…

 

Remarqué par les Lames d’Oc 2019

Pour présenter son savoir-faire, Olivier Lamy n’hésite pas à parcourir les différents salons du couteau. Récemment, il a obtenu le prix du couteau tactique 2019 lors du concours organisé au salon Les Lames d’Oc à Nîmes. Une belle reconnaissance pour cet autodidacte, qui va dorénavant concilier sa passion pour la coutellerie et retrouver son amour pour le monde agricole. En effet, il vient tout juste de s’installer dans une petite ferme située à Choranche, en Isère, à quelques encablures de la frontière drômoise. Coutellerie, maraîchage et élevage seront désormais le trio gagnant pour Olivier Lamy.
Mots clés : SKUA COUTELLERIE OLIVIER LAMY LES LAMES D OC 2019 PONTAIX DRÔME SKUA OISEAU MARIN