Publié le 23/01/2019 à 06:00 / Béatrice Dupin

Salon Sirha

Le Salon international de la restauration, le Sirha, propose une immersion dans les tendances alimentaires de demain pendant quatre jours du 26 au 30 janvier 2019 à Lyon.

“ L’avenir  de l’alimentation  se dévoile au Sirha ”

La directrice générale du Sirha, Marie-Odile Fondeur, en est persuadée. « C'est au Salon international de la restauration et de l'hôtellerie que s'invente l'assiette de demain avec comme objectif d'anticiper les tendances alimentaires des 3, 5  voire 10 prochaines années. » Pour la 19e édition qui se déroulera de 26 au 30 janvier au sein d'Eurexpo Lyon, plus 200 000 visiteurs vont découvrir l'offre et les innovations proposées par plus de 3 000 exposants et 25 500 chefs. « Nous souhaitons mettre en avant nos producteurs et nos savoir-faire en termes de gastronomie, de cuisine et de food service », poursuit la directrice du Sirha. « Cette édition sera la première sans Paul Bocuse et Joël Robuchon, deux grands de la cuisine qui ont participé au rayonnement en France et à l'international de la cuisine française et du Sirha. » Et de citer Monsieur Paul, « il n'y a pas de bonnes cuisines sans bons produits ». Justement, les bons produits seront présents pendant tout le Salon avec 21 concours où tous les métiers de la cuisine et de l'hôtellerie pourront se mettre en valeur. Véritable coupe du monde des chefs, la finale des Bocuse d'Or se déroulera en live pendant le Sirha, tout comme la coupe du monde de la pâtisserie. Le chiffre d'affaires du secteur de l'alimentation ou food services s'accroît de 2,5 % en moyenne dans les pays développés. Il est tiré principalement par l'innovation, le respect de l'environnement et de la santé et le digital. Le cabinet spécialisé dans l'innovation alimentaire Loeb Innovation a identifié sept influences qui font changer l'alimentation d'aujourd'hui et de demain : local, flexitarisme, simplicité, émotion, ouverture sur le monde, naturellement bon et responsable. Parallèlement, dans toute la ville de Lyon se déroulera la Biennale internationale du goût ou BIG, avec des animations autour des aliments et des produits, des repas de chef, etc. Si ce Salon est incontournable pour anticiper les comportements alimentaires de demain, doté d'un budget de 30 millions d'euros, on peut regretter que ceux qui font les bons produits, les agriculteurs, ne soient pas mieux associés lors des conférences et des échanges. Grâce aux interprofessions du beaujolais et des côtes-du-rhône, ainsi qu'à l'œnothèque Auvergne-Rhône-Alpes, le secteur du vin sera bien représenté. Mais seules les formes de techno agricultures urbaines ont droit à un peu d'espace. 

C. P .

Mots clés : LYON TENDANCES ALIMENTAIRES SALON SIRHA SALON INTERNATIONAL RESTAURATION