Publié le 29/03/2020 à 12:50 / Christophe Ledoux

Loup

A La Laupie, quinze agnelles (sur les seize présentes) ont probablement été victimes de la prédation dans la nuit de samedi à dimanche.

A La Laupie, quinze agnelles (sur les seize présentes) ont probablement été victimes de la prédation dans la nuit de samedi à dimanche. 
© journal L'Agriculture Drômoise

La nouvelle s'est vite divulguée ce dimanche matin dans la plaine de Marsanne. Fréderic Gontard, président de la Fédération départementale ovine (FDO) et éleveur à La Laupie, a annoncé la macabre découverte faite par l'un de ses collègues éleveurs sur sa commune : quinze agnelles (sur les seize présentes) ont probablement été victimes de la prédation dans la nuit de samedi à dimanche. « Selon nos premières constatations sur place, il semblerait évident, au vu des marques de crocs retrouvées, qu'il s'agisse du loup, et vu l'étendue des dégâts, d'une meute... Les brebis ont été retrouvées éparpillées un peu de partout dans le parc. Nous attendons la confirmation de Christian Blachier (chef de service à l'ONCFS), qui sera sur place lundi matin », prévient Frédéric Gontard. Une nouvelle attaque, qui plus est en plaine, qui affaiblit encore un peu plus la profession.

A La Laupie, quinze agnelles (sur les seize présentes) ont probablement été victimes de la prédation dans la nuit de samedi à dimanche. 
© journal L'Agriculture Drômoise

Mots clés : LOUP PREDATION LOUP LA LAUPIE