Publié le 16/12/2018 à 08:00 / Agriculture Dromoise

Concours

Clémentine Rigaud, originaire de Beaufort-sur-Gervanne, a décroché samedi soir le titre de Miss France agricole 2019. Une fierté pour la jeune étudiante de 18 ans qui envisage de rejoindre son père sur l’exploitation familiale.

Clémentine Rigaud (© C. Rigaud).

Samedi soir, en parallèle du traditionnel concours de beauté Miss France, la Drômoise Clémentine Rigaud, 18 ans, était élue Miss France agricole 2019. Après avoir décroché un bac pro conduite et gestion d'exploitation agricole, système à dominante élevage, à La Côte-Saint-André (38), la jeune femme, originaire de Beaufort-sur-Gervanne, est actuellement en première année de BTSA production animale au lycée Drôme provençale de Saint-Paul-Trois-Châteaux. « Ma passion m'a été transmise par mon père depuis mon plus jeune âge », confie-t-elle. Cela fait donc de nombreuses années que Clémentine Rigaud baigne dans le monde agricole, son père étant installé sur une exploitation en ovins viande (en agriculture biologique) et viticulture.
Dans les pas de son père
Et c'est à ses côtés qu'elle envisage l'avenir. « Je voudrais avoir mon BTSA et faire un certificat de spécialisation en transformation et commercialisation des produits fermiers, pour pouvoir ensuite rejoindre mon père sur l'exploitation, explique la jeune femme. Dans le futur, j'aimerai créer un camping à la ferme et ouvrir une ferme pédagogique pour pouvoir montrer notre métier et dynamiser notre belle région. » Faire découvrir le département de la Drôme, tel était l'objectif de Clémentine Rigaud lors de son inscription au concours. Elle déclarait, avant son couronnement : « Je souhaite devenir Miss France agricole 2019 pour vous faire découvrir mon beau département qu'est la Drôme et qui est le premier département bio de France. (...) Je suis fière de vous montrer à quel point nous pouvons toujours faire mieux dans le domaine de l'agriculture. »
L'amour de la terre et des animaux
Du haut de ses dix-huit ans, Clémentine Rigaud s'attachera à mettre en avant l'importance des circuits courts en limitant les intermédiaires. Fière de représenter désormais la filière ovine au niveau national, la jeune agricultrice ne fait pas de complexe dans un monde encore masculin : « J'ai un fort caractère et je sais m'affirmer, avoue-t-elle. De plus, j'arrive à faire tout ce que fait un homme. Avec le machinisme, c'est un peu plus dur mais j'arrive à le faire. Que tu sois une femme ou un homme, l'amour de la terre et des animaux n'a pas de différence. » C'est avec une grande fierté que Clémentine Rigaud parlera de la Drôme lors du Salon international de l'agriculture qui se tiendra à Paris du 23 février au 3 mars prochain, et plus largement défendra les couleurs de la France agricole tout au long de l'année 2019. 
Amandine Priolet

La terre et les animaux, une passion que Clémentine défend bec et ongles.

Un concours amical pour valoriser l’agriculture française

Reflétant l’agriculture française d’aujourd’hui, qui se veut jeune, dynamique, passionnée et motivée, ce concours amical est organisé depuis 2013. Il a pour but de valoriser le métier d’agriculteur, bien souvent critiqué, et de montrer que les femmes ont leur place. Pour remporter le titre, il suffit de rassembler un maximum de « likes » sur la page Facebook « Election Miss et Mister France agricole ». A l’aide d’une photo et d’un texte de motivation, chaque agriculteur a pu exposer sa passion pour le monde agricole et ses envies pour l’avenir de la filière. Après avoir terminé dans le top 5, Clémentine Rigaud a été élue Miss France agricole 2019 par un jury, en obtenant quatre voix sur cinq. 
Mots clés : CLÉMENTINE RIGAUD MISS FRANCE AGRICOLE