Publié le 23/12/2019 à 11:00 / Christophe Ledoux

APCA

Claude Cochonneau, président de l'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA), est décédé accidentellement sur son exploitation. Il avait 62 ans.

Claude Cochonneau, président de l'APCA.

Le président des chambres d'agriculture de France, Claude Cochonneau, est décédé accidentellement ce dimanche, ont annoncé lundi matin les membres du bureau de l'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA) et son directeur général. Alors qu'il travaillait sur une installation électrique de son exploitation, il aurait été victime d'une électrocution. Malgré l'intervention immédiate de ses deux gendres, il n'a pu être réanimé. Claude Cochonneau était né le 15 décembre 1957 au Mans. Agriculteur dans la Sarthe, il exploitait 75 ha de terres en polyculture, avec un élevage porcin et une production de vin AOC coteaux-du-Loir dans le Sud Sarthe, dans la commune de Marçon dont il fut maire entre 2001 et 2014.

Claude Cochonneau s'est engagé, dès 1982, aux côtés du syndicat Jeunes Agriculteurs (JA), avant de devenir président des JA des Pays de Loire. En 1993, il devient administrateur à la FNSEA, puis vice-président de la FNSEA entre 2002 et 2014. Président de la chambre d'agriculture des Pays-de-Loire depuis 1995, il a été élu président des chambres d'agriculture en 2016 puis réélu le 20 mars 2019. "Nous saluons l'homme d'engagement, l'agriculteur, le politique qui a oeuvré toute sa vie à la défense et aux intérêts des agriculteurs ainsi qu'à la promotion de l'agriculture française."

Claude Cochonneau, président de l'APCA.

"L'ensemble des présidents des chambres d'agriculture, tout le réseau et le personnel des chambres d'agriculture s'associent à la peine de sa famille et de ses proches", déclarait l'APCA dans un communiqué publié sur son site internet lundi 23 décembre. Dans un message adressé à l'ensemble de son réseau, la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, faisait part de sa profonde tristesse. Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, a salué la mémoire de Claude Cochonneau, un "membre éminent du CESE*, n’ayant eu de cesse de donner de son temps au service de l’intérêt général, du collectif, au service du monde agricole".

Sébastien Windsor, premier vice-président de l'APCA, assurera l'intérim, en attendant la tenue de nouvelles élections à une date qui n'est pas encore connue.

 

* CESE : Conseil économique, social et environnemental.