Publié le 22/06/2020 à 10:00 / Christophe Ledoux

Beaucroissant

Programmée du 11 au 13 septembre 2020, la traditionnelle foire de Beaucroissant n'aura pas lieu. Du jamais vu en 800 ans d'existence.

Lors de la 800e édition de la Foire de Beaucroissant en septembre 2019.

C'est une décision sans précédent qu'ont dû prendre les nouveaux élus de Beaucroissant : celle de l'annulation de la 801e foire d'automne. La grande fête séculaire, rendez-vous immanquable du monde agricole et rural, programmée cette année les 11, 12 et 13 septembre, n'aura pas lieu.

Cette décision, prise à regret par les élus de Beaucroissant et son nouveau maire Antoine Reboul, a été motivée d'une part par le risque sanitaire, d'autre part par la crainte que cette édition ne puisse pas être à la hauteur de ce qu'est la foire habituellement.

Les conséquences financières sont énormes pour la commune qui tire le principal de ses revenus de cette manifestation. Déjà, au mois d'avril, la municipalité avait dû annuler sa 51e foire de printemps.

Jamais, avant 2020 et même en temps de guerre, la Foire de Beaucroissant n'avait été annulée depuis ses 800 ans.

Cette foire est exceptionnelle à plus d'un titre, d'abord pour sa longévité, mais aussi pour son rayonnement qui dépasse largement la région, pour le nombre de ses commerçants ambulants (environ 1 500) dont c'est souvent le dernier rendez-vous après l'été, parce que c'est aussi une des plus anciennes foires aux bestiaux, mais aussi pour l'étendue de son champ de foire, sur 30 hectares et enfin parce qu'elle attire des centaines de milliers de visiteurs.

Cette forte affluence, alors que l'issue de la crise Covid-19 demeure incertaine, explique la décision prise par le maire du Beaucroissant, en concertation avec les autorités.

Isabelle Doucet
Mots clés : FOIRE DE BEAUCROISSANT