Publié le 21/04/2017 à 08:00 / Béatrice Dupin

RAPPORT CHALMIN

En 2016, les prix alimentaires sont restés globalement stables. Une situation dont le consommateur sort gagnant mais dont il n’a pas conscience. De son côté, la part agricole du panier alimentaire ne cesse de diminuer, la valeur de la production agricole étant en baisse à cause des prix qui diminuent.

Les prix des produits alimentaires  sont déconnectés des prix agricoles

A l'occasion de la présentation le 11 avril du rapport 2016 de l'Observatoire des prix et des marges, Philippe Chalmin, son président, a insisté sur la grande stabilité des prix alimentaires à la consommation qui contraste avec l'instabilité des prix agricoles.

A lire notre page parue dans l'édition du 20 avril 2017

 

Mots clés : CHALMIN PRIX AGRICOLES