Publié le 21/04/2017 à 10:00 / Annie Laurie

Prédation



Le plafond de 36 individus ayant été atteint pour la période de juillet 2016-juillet 2017, deux tirs de loups sont autorisés d'ici fin juin.



Un arrêté interministériel autorise depuis le 19 avril l'abattage de deux loups supplémentaires, le plafond de 36 individus ayant été atteint pour la période de juillet 2016-juillet 2017. Publié au Journal officiel et signé par Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, et par Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, cet arrêté déroge au plafond fixé l'an dernier. Désormais 38 loups pourront être tués jusqu'au 1er juillet prochain. Laurent Wauquiez, président de la Région Aura, avait alerté le ministère de l'Environnement le 18 avril afin de « prendre dans les meilleurs délais les arrêtés de prélèvement supplémentaires (...) afin d'être en mesure de défendre les troupeaux jusqu'à fin juin ».

Mots clés : PRÉDATION ATTAQUES DE LOUPS PRÉLÈVEMENTS DE LOUPS